Bandeau_Rosetta.jpg



Héliosphère - milieu interplanétaire

Sur quels sujets travaillons-nous ?

Les travaux en cours sont essentiellement basés sur les observations de SWAN et également  à partir des données de la mission américaine IBEX, qui mesure depuis l'orbite terrestre les neutres énergétiques créés par échange de charge à l'héliopause. La contribution à l'émission X diffuse due aux collisions avec les particules accélérées est un des sujets d'étude. Les résultats de simulations et de calculs théoriques sont confrrontés aux observations afin de mieux comprendre les mécanismes d'accélération (choc héliosphérique, de Saturne, Mars ou des comètes...).

Moyens d'étude

SWAN (Solar Wind Anisotropies), instrument fabriqué au Service d'Aéronomie (un des laboratoires qui a participé à la création du LATMOS) et au Finnish Meteorological Institute d'Helsinki vole à bord du satellite SOHO (SOlar Heliospheric Observatory), lancé en Décembre 1995 et positionné au point de Lagrange L1 entre la Terre et le soleil à 1,5 million de km de la Terre. SWAN, optimisé pour l'imagerie et la spectroscopie autour de la raie Lyman-alpha (rayonnement UV à 121,6 nm de longueur d'onde) de résonance de l'hydrogène neutre, est toujours en fonctionnement à ce jour. Commandé directement depuis les deux laboratoires, le SA et le FMI, depuis le lancement, et tout récemment depuis MEDOC à l'IAS, SWAN a produit de nombreux résultats sur le gaz interstellaire " ambiant ", traversé par le soleil, les propriétés de l'héliosphère, sur le vent solaire à grande échelle et l'expansion dans la couronne solaire, sur le dégazage des comètes...

FaLang translation system by Faboba