entete1.jpg



Bienvenue sur le site de l'équipe TROPO

 

Axes de recherches

L'équipe troposphère (TROPO) est composée d'une trentaine de chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants/post-doctorants et ingénieurs dont les activités de recherche portent sur l'étude des processus physico-chimiques qui caractérisent la troposphère et la couche limite. Les thèmes de recherche de l'équipe TROPO concernent l’étude de la pollution et des changements climatiques, à travers l’observation des gaz et des particules qui composent l’atmosphère, et en utilisant des modèles atmosphériques pour comprendre les variabilités aux échelles locales, régionales et globales.

cycle_atmo


Observation

Campagnes internationales

L'équipe s'est beaucoup investie dans des campagnes internationales de mesures sur le terrain: étude de la mousson Africaine (Links to AMMA project site), et du transport des polluants sur des longues distances (campagne YAK en Sibérie, POLARCAT et CLIMSLIP en Arctique). L'équipe a également participé activement à des projets d'étude de la qualité de l'air et de la pollution à l'échelle régionale (eg MEGAPOLI).

Observations locales par lidar

Les activités de recherche de l'équipe TROPO sont aussi développées autour d'instruments lidar depuis le sol (Observatoire de Haute Provence, Paris-Jussieu QUALAIR), en avion (lidars LNG et ozone ALTO), et sur des plateformes dérivantes (IAOOS).

Observations par satellite

L’équipe a participé (avec l’aide du CNES) à la conception et exploite les données de deux missions qui volent à bord de satellites et qui ont apporté beaucoup d’informations ces dernières années : l’instrument CALIPSO qui fournit des mesures globales des aérosols et des nuages nécessaires pour arriver à une meilleure compréhension du rôle des aérosols et des nuages dans le climat, le sondeur Japonais GOSAT  pour le suivi des gaz à effet de serre, et les instruments IASI qui volent à bord des satellite MetOp et permettent de suivre la composition de la troposphère et les variations au cours du temps, ainsi que d’observer des évènements exceptionnels (pollution, éruption volcanique, grand feux, etc).
Les chercheurs sont aussi impliqués dans les missions qui voleront après 2020, comme IRS-MTG (premier sondeur ozone-CO depuis l’orbite géostationnaire), IASI-NG (poursuite du programme IASI avec un instrument amélioré) et MERLIN  (mesure du méthane par un lidar embarqué).


Modélisation numérique

Les activités scientifiques de l'équipe TROPO s'appuient aussi sur plusieurs outils de modélisation numérique qui complètent l'investigation de la chimie et de la dynamique de l'atmosphère menée à partir des observations. Ces activités de modélisation à l'échelle régionale (WRF-CHEM) et globale (MOZART , LMDz-INCA) permettent de comprendre les processus en jeux et de faire des provisions de l’évolution de l’atmosphère à court terme, eg dans le cadre Copernicus Atmospheric Monitoring Service (CAMS) ainsi que d’améliorer les inventaires d’émission.

 

 

 

FaLang translation system by Faboba