plasma_pampre.jpg



Exosphères Planétaires

La formation des exosphères planétaires est un élément clef pour l'évolution des atmosphères au contact avec le vent solaire ou un plasma magnétosphérique. La modélisation appliquée aux cas de Mars et Titan (mécanismes thermiques et non thermiques comme le criblage, la photochimie ou le bombardement météoritique), et également à l'exosphère de Mercure, le LATMOS étant responsable de PHEBUS sur BepiColombo, est un des axes fort du laboratoire.

 

Observations et théorie

L'activité est centrée sur l'étude de la formation des exosphères planétaires et de l'évolution des atmosphères (Mars, Titan, Vénus), en s'appuyant sur les résultats des missions spatiales actuelles (Cassini, Mars-Express, Venus-Express) et futures (mission de la NASA, MAVEN). L'interaction du vent solaire et des grands évennements terrestre et plus largement sur les environnement planétaires est largement étudiée à travers la formation et la dynamique des magnétosphères, des exosphères depuis leur atmosphère ou depuis leur surface et de ses effets sur les atmosphères planétaires. Son étude consiste en une approche à la fois théorique et observationnel avec la participation du LATMOS dans de nombreux instruments embarqués ou depuis la Terre tout comme le développement de nombreux projets instrumentaux.

 

Instrumentations

L'étude de la génération de l'exosphère de Mercure et de son interaction avec la magnétosphère est une thématique phare du département avec les projets PHEBUS et PICAM/SERENA sur MPO, et MSA sur MMO (mission BepiColombo). Au plan expérimental, signalons  également l'expérience DION sur Phobos-Grunt (mission russe à destination de Phobos, mais qui observera aussi Mars).

FaLang translation system by Faboba