Traduction auto.

frendeitrues

Les formations continues proposées par nos tutelles : CNRS, UVSQ, UPMC

 

Les personnels du laboratoire doivent faire évoluer leurs connaissances. Les principales formations portent sur la sécurité, l'informatique, les techniques et les outils de gestion.

 Formation.jpg

De manière générale, le besoin en formation concerne les expertises instrumentales spécifiques (lidar, hyperfréquence, spectrométrie UV, visible et IR, spectrométrie de masse, champs électriques) du laboratoire pour former les nouveaux arrivants mains également pour maintenir à jour et l’expertise du laboratoire à son meilleur niveau. Du fait du développement de prototype et des contraintes environnementales (par exemple désert et pôle) et aussi du spatial (ballon, avion, et satellite), les métiers de conception mécanique et optique, d’acquisition de données (électronique/informatique), autour des spécificités du spatial et de l’organisation de travail en projet sont nécessaires.

En instrumentation les besoins portent sur électronique numérique et maîtrise des nouveaux composants permettant le pilotage d’instrument, les logiciels de simulation et de conception de circuits et de commandes en temps réel, de traitement des données en temps réel. Une veille technologique est nécessaire concernant les détecteurs optiques, la modélisation des antennes, le traitement numérique du signal et des images, l’utilisation des nanotechnologies, et le contrôle thermique.

En informatique, la formation régulière est nécessaire mais il apparaît des besoins spécifiques en langage Python, pour la maîtrise des systèmes d’acquisition, de gestion et de stockage des données.

 

Formation permanente proposée par le CNRS : DR4Formation permanente proposée par le CNRS : DR4 (accès réservé)

Formation permanente proposée par l'UVSQ

Formation permanente proposée par l'UPMC