frendeitrues

 

Lancement de la campagne de mesures atmosphériques du projet IMPECCABLE en région arctique.

impeccable

Photo de l’équipe technique ayant procédé au déploiement. Le container bleu multi-instrumenté est visible en arrière-plan.
L’équipe entoure le positionneur accueillant le mini-BASTA et le µlidar SLIM.
De gauche à droite : Cristelle Cailteau-Fischbach, Fabrice Bertrand, Vincent Mariage, Christophe Le Gac, François Ravetta.

 

Le projet IMPECCABLE (IMPact on the Energy budget of mixed-phase Clouds and Canopy in the Arctic Boundary Layer), soutenu par le programme EMERGENCE de Sorbonne Université, a pour objectifs principaux de :

- caractériser les interactions entre les processus météorologiques, radiatifs et dynamiques dans la couche limite arctique en Europe,

- mieux comprendre l’influence de la canopée et du partitionnement eau liquide/glace dans les nuages en phase mixte (MPCs) sur le

le bilan d’énergie de surface.

Une collaboration a été établie avec des scientifiques finlandais du FMI pour réaliser une campagne de mesures permettant de répondre à ces questions. Cette campagne se déroule actuellement sur le site du Centre Spatial Arctique à proximité de la ville de Sodankÿla (67°25’ N, 26°36’ E) en Finlande. Une équipe technique du LATMOS a installé fin octobre 2022 un container multi-instrumenté au milieu de la forêt finlandaise.

Les quatre instruments ainsi déployés aux côtés d’autres instruments du FMI fourniront des données jusqu’en mai 2023 :

- le µlidar MILAN (4 voies d’acquisition (2 longueurs d’onde + polarisation)) dont les mesures sont réalisées au zénith à travers le hublot dédié à l’instrumentation lidar du container,

- un radiomètre CNR4 permettant des mesures de flux radiatifs montants et descendants aux courtes et grandes longueurs d’onde,

- un radar mini BASTA installé sur un positionneur permettant des mesures RHI et VAD,

- un µlidar SLIM (1 voie d’acquisition) également installé sur le positionneur avec le radar, permettant une synergie optimale entre les deux instruments.

Les deux instruments lidar ainsi que le radiomètre proviennent de la plateforme instrumentée QUALAIR localisée sur le site Pierre et Marie Curie de Sorbonne Université.