frendeitrues

SMOS est en orbite depuis une décennie. Ce remarquable satellite a non seulement dépassé sa durée de vie prévue en orbite, mais il a aussi dépassé ses objectifs scientifiques initiaux. Il a été conçu pour fournir des données sur l'humidité du sol et la salinité des océans, qui sont deux composantes cruciales du cycle de l'eau sur Terre. En cartographiant constamment ces variables, SMOS fait non seulement progresser notre compréhension du cycle de l'eau et des processus d'échange entre la surface de la Terre et l'atmosphère, mais contribue également à améliorer les prévisions météorologiques et à alimenter la recherche climatique ainsi qu'un nombre croissant d'applications pratiques quotidiennes.

Philippe Waldteufel en particulier mais aussi Gérard Caudal, chercheurs du LATMOS ont participé à ce projet.

Pour en savoir plus vous pouvez (re)lire une précédente actualité publiée à l'occasion de sa mise en orbite :

https://www.latmos.ipsl.fr/index.php/fr/actualites-ester/1883-smos

Ou l'actualité récente publiée par l'IPSL dont sont extraites les quelques lignes ci-dessus :

https://www.ipsl.fr/Actualites/Actualites-scientifiques/Le-satellite-SMOS-vole-depuis-10-ans

2019 11 smos